23 septembre information flash

Facebooktwitterpinterestmail

L’Instrument de travail 

En ce moment entre nos mains il y a une et une seule chose: l’Instrument de travail et une série de feuilles de travail pour ponctualiser et synthétiser les choses importantes. Aujourd’hui ce travail nous le faisons personnellement, à partir de demain les confrontations, le discernement et les choix adviendront uniquement en groupe et puis en en assemblée.

L’Instrument de travail est, comme a affirmé la Présidente du Chapitre, sœur Anna Maria Parenzan, «fruit d’un chemin synodal qui a impliqué toute la Congrégation. Un chemin voulu et demandé aussi par les supérieures de circonscription durant l’Inter-chapitre». Du travail sur ce texte qui rythmera toute la semaine émergeront les lignes de chemin pour les prochains six ans. Il ne s’agit pas de planifier, de descendre dans le détail… celles-ci seront des concrétisations locales que chaque spécifique réalité fera. A nous il est demandé de nous mouvoir sur des perspectives globales, dans la conscience d’arriver è un document non exhaustif, mais qui repères des lignes urgentes et émergentes sur lesquelles converger et dans lesquelles investir les meilleures forces.

Le chemin que nous commencerons à la fin du Chapitre, en effet, ayant le Document final entre les mains, sera un processus qui activera d’autres chemins. Mais, pour arriver à ce moment, aujourd’hui nous savons que à chacune de nous, comme composante de cette spéciale assemblée, est demandé d’avoir de grands horizons dans le cœur, esprit concret et réalisme de proposition dans les analyses, clairvoyance dans les choix.

Y arriverons-nous? Pour le moment les jambes tremblent et le cœur va a 1000. La responsabilité de ce moment nous est claire, ainsi comme la conscience d’être soutenues par Celui qui nous appelle et envoie.

Rappelez-vous de nous dans la prière. Nous y comptons!

A demain, #staytune #capitolo_ON #restiamoconnessi

Ariccia, le 23 septembre 2019