Bulletin n. 3

Facebooktwitterpinterestmail

Ariccia, le 27 septembre 2019

«La sapience de la reprise»

Très chères sœurs,

Nous voici à vous finalement! Nous vous rejoignons pour partager «les surprises» de cette semaine, particulièrement de relevances pour le chemin de notre Chapitre général.

Le 19 septembre a été le jour de la syntonie. Nous avons vécu de moments de communion et de convergence. Notre réflexion orante, le partage des éléments plus significatifs du rapport initial de la Supérieure générale et de l’Econome générale, la communication des circonscriptions ont tissé ensemble provocations, défis et futur.

A la lumière du thème capitulaire, le 20 septembre, père José Cristo Rey García Paredes, missionnaire et théologien claretien, avec son Intervention Femmes de l’Alliance aujourd’hui, mission et vie nous a introduites dans la phase centrale du Chapitre: «En des temps difficiles la personne consacrée doit redecouvrir le sens de l’alliance avec Dieu; alliance que Dieu a établie en premier et qu’il n’entend pas démentir. La vie en alliance avec Dieu est une aventure initiée, conduite, orientée, protégée et portée à son accomplissement par l’Esprit Saint. Il vaut la peine d’entrer en ce chemin, qui pour chacune aura beaucoup d’inédit et d’aventureux».

Dans l’optique de ces introductions, il nous a été présenté  l’Instrument de travail, qui passant dans le “creuset” capitulaire portera à l’élaboration du Document final, boussole du chemin synodal des prochains six ans.

Riche de lumières pour l’aujourd’hui et pour le demain a été la phase illuminative de notre Chapitre (21-22 septembre). L’ouverture a été confiée à une femme: Lidia Maggi, mariée, maman de quatre enfants, bibliste, pasteure baptiste destinée à a un projet di pastorat itinérant. Elle est auteur de beaucoup de livres, parmi lesquels certains publiés avec les Paoline. Son Intervention Lève-toi et marche. Considérations sur la grammaire du chemin en dialogue avec le Deutéronome, nous aidées à entrer dans le dynamisme de la Parole: «Les disciples de la Parole devront apprendre et accepter que le chemin, dans les Ecritures, s’ouvre toujours après l’expérience de perte de la confiance dans le chemin, après l’expérience de l’errance pour un long temps (quarante ans), après avoir reçu la Parole une première fois, et l’avoir ensuite abandonnée, après l’avoir reçue une seconde fois. C’est un se lever et cheminer, qui vient après beaucoup d’autres tentatives de mouvement. Au fond, le chemin de la Parole nous  consigne la sapience de  la reprise, du retourner sur nos pas  et recommencer du début…».

Arrive du monde de de la communication la seconde lumière et à nous la consigner a été Giovan Battista Brunori, écrivain, journaliste et vaticaniste du Tg2. Pour Paoline il a récemment publié Benoît XVI. Foi et prophétie du premier pape émérite dans l’histoire.

Avec son Intervention du thème La réalité du monde et de l’Eglise interpelle l’apôtre paulinienne il a lancé dans le cœur du Chapitre un grand défi : «La réponse gagnante aux convulsions du monde moderne est celle de devenir apôtres et apôtres capables de créer ce qui est possible créer, créer amour: parlant, écrivant − sur les revues, sur les livres, dans les chats, sur le web – paroles qui parlent d’amour et qui aident les gens à aimer. Il ne suffit pas de “répéter”, il faut “inventer”, dans la littérature, dans la poésie, dans la science… une pensée originale qui aide les êtres humains à vivre. En ce, «vous Filles de Saint Paul êtes une lumière avec votre intelligence, votre créativité, votre spiritualité. La parole “christianisme” doit retourner à être une parole “heureuse ”, qui parle d’amour, une certaine qualité d’amour: l’agape. Un amour qui sait porter le mal des autres, comme a fait Jésus sur la croix. Le nouveau style de vie commencé par le mouvement généré par Jésus est celui qui sert au monde d’aujourd’hui, un amour qui dissout la dépression, un amour plus fort de la mort. Un amour qui a la puissance de changer la vie».

Enfin, la troisième lumière s’est allumée dans les paroles de Rossano Sala, salésien, professeur de pastorale juvénile et directeur de la Revue Notes de pastorale juvénile: «L’évangélisation – tâche à laquelle tous les baptisés sont appelés – ne peut être autre que irradiation du feu que Jésus lui-même est venu porter sur la terre. Lui nous allume avec  sa présence et sa puissance, et seulement ainsi nous devenons feu qui réchauffe et illumine tous ceux que nous rencontrons».

Voilà: une Présence qui continue à cheminer sur toutes les routes du monde et comme un jour il fit sur la voie d’Emmaüs, il s’approche, écoute, soutient, illumine, accompagne, réchauffe le cœur, fait renaître le courage d’annoncer partout l’Evangile de Pâques.

Dans l’après-midi du 22, sr Bruna Fregni fsp a présenté à l’assemblée capitulaire le résultat de l’étude effectuée par une spéciale commission nommée pour répondre à une motion du 10ème  Chapitre général en vue de l’élaboration d’un Directoire de la Communication. La présentation a été accueillie avec beaucoup de gratitude: il s’agit d’un travail fécond qui assurément sera valorisé  dans le prochain futur.

La journée s’est conclue avec un moment de fraternité avec nos sœurs d’Albano. N’est pas manquée l’occasion pour visiter les nouvelles structures de l’Hôpital Regina Apostolorum. Un diner festif, un échange de salutations, vivants témoignages, réciproque gratitude, chants en diverses langues…ont rendu la rencontre, avec les sœurs et avec tout le personnel médical, inoubliable.

Du 23 au 27 septembre nous nous sommes totalement jetées dans l’approfondissement, étude et amélioration de l’Instrument de travail. Dans les prochains jours après être arrivées à la rédaction finale et approuvée du Document capitulaire nous irons considérer de plus près les éventuelles modifications à apporter aux Constitutions/Directoire. Mais de ceci nous vous parlerons dans le prochain bulletin…

Nous vous remercions beaucoup pour votre proximité et pour toutes les salutations qui continuent à arriver de chaque partie du monde et qu’elles donnent toujours beaucoup de joie à notre cœur.

Continuez à nous suivre sur le site www.paoline.org dans la page dédiée au 11ème Chapitre général.

Un grand embrassement à toutes! Et cette fois: à bientôt!

équipe per l’information-bulletin
sr Juliette Stoffel et sr Francesca Pratillo