Nature et Finalite du Chapitre General

L’Autorité Suprême

C’est l’autorité suprême de la Congrégation, exercée de manière collégiale et temporaire.

Pouvoir Législatif

C’est l’unique assemblée qui, dans la Congrégation, a le “pouvoir législatif” qui lui a été conféré par l’Eglise et par les Constitutions. Ses délibérations valent pour toute la Congrégation.

Pouvoir Exécutif

C’est l’assemblée qualifiée pour élire la Supérieure générale et son Conseil, groupe de gouvernement auquel l’Eglise et les Constitutions attribuent le “pouvoir exécutif”, en force duquel elles peuvent demander aux sœurs l’observance des Constitutions et l’exécution des choix capitulaires.

 
  • La mission de l’Institut est dans l’Eglise et pour un service à la vitalité de l’Eglise elle-même.
  • Le charisme, pour sa nature même, appartient au Peuple de Dieu tout entier et non seulement aux centaines ou milliers de membres qui forment l’Institut. Ces derniers en sont les gardiens mais ils n’en sont pas les propriétaires.
  • L’ensemble du Peuple de Dieu a donc un droit et un devoir de vigilance sur cette partie de son patrimoine. Droit et devoir qu’exerce la hiérarchie ecclésiastique, au nom du peuple de Dieu.
  • Dans le cas d’ un Chapitre général un institut se mette en situation d’écoute. Avant tout en écoute de la Parole de Dieu.
  • Il est important qu’un Chapitre général se donne les moyens de donner voix à tout ce que l’on vit au sein de l’Institut, soit dans le cours de sa préparation soit au cours de son déroulement .
  • Il faut l’humilité de reconnaître que l’Esprit de Dieu, “propriétaire” dernier du charisme, est en train de donner à ce même charisme des formes d’expression nouvelles, auxquelles les membres n’auraient jamais osé penser.
  • Les capitulaires sont “déléguées” qui exercent leur fonction au nom de tous les membres de l’Institut.
  • Un Chapitre est un acte collégial et communautaireCollégial dans son fonctionnement, ce qui veut dire que les décisions prises en Chapitre les sont de la part du collège des participants légalement désignés. Communautaire, parce que c’est l’expression de la vie de toute la Congrégation.
  • Le Chapitre, étant un moment d’écoute, il doit être un moment de dialogue; il est donc un exercice de docilité à Dieu.
  • Un Chapitre général est pour un institut le moment de redéfinir son identité, à travers des décisions concrètes qui impliquent le sens renouvelé d’une vocation, la reconnaissance d’une mission spécifique et, en beaucoup de cas, l’admission d’un besoin de conversion et l’engagement à la réaliser dans la vie de tous les jours.
  • Un Chapitre sera sans effet s’il n’est pas assimilé par l’Institut.
  • Du Chapitre général, un institut doit sortir ré-évangélisé, inculturé, et donc refondé et revitalisé, parce que établi de manière nouvelle sur la pierre angulaire qu’est le Christ.